Itinéraire 2020 : Corbi en Ardéche

Itinéraire 2020 : Corbi en Ardéche

Cette année, nous avons décidé d'entreprendre un itinéraire avec Corbi jusqu'en Ardèche, plus précisément à Banne. Ce soir, c'est nostalgiquement que je couche sur le clavier toutes les étapes de ce bel itinéraire reposant. Un bol d'air et une coupure indispensable pour moi avant mon grand lancement d'auto-entrepreneuse.

# Fontainebleau

C'est la première fois que nous partons aussi longtemps pour dormir dans notre Corbi. Les différentes étapes, nous permettrons de descendre sereinement jusqu'en Ardèche, mais aussi d'économiser des nuits dans un camping, un hôtel un Airbn.

Etape 1, direction Fontainebleau et sa forêt domaniale des 3 pignons. C'est une forêt magnifique, pleine de rochers à grimper. On y croise des amateurs d'escalade ( Mathieu a fait 7 ans d'escalade et il n'a pas pu s'empêcher côté grimpette ). Les sables du cul du chien est une mer de sable à Fontainebleau où l'on peut voir un rocher en forme de chien. Autant de nature si proche d'une grande ville, c'est dingue ! On a envie de dormir dans la foret ce soir, c'est à Milly-la-Forêt au chemin de coquibus que nous avons trouvé un park4night calme et nature : GPS / 48.416881,2.483597. Il n'y avait qu'un seul autre van, garé bien plus loin et nous y avons trés bien dormi. On y a appris qu'à 19h la pénombre est menaçante et qu'à 20h la lumière du van attire les insectes qui nous dévorent, nous, pauvres humains. Alors nous avons appris à manger plus tôt. Le lendemain matin, cet emplacement vous permet de profiter des chemins de la foret pour une belle balade matinale, apaisement garanti.

On décide d'avancer un peu sur notre itinéraire et nous quittons notre petit nid nature. Dans le village de Bouron Marlotte, nous faisons nos provisions du jour et finissons par flâner. On y croisera une boite à livres où j'ai trouvé mon bouquin d'enfance Peggy Sue et les fantômes. Il fait chaud, les maisons en pierres sont magnifiques, Gipsy croisera un copain le temps d'admirer les hirondelles et leurs nids bien accrochés sur la voute de l'église du village. À proximité, nous continuerons notre escapade autour du lac de Grez avant de remonter dans Corbi.

# Le Parc Naturel Regional du Morvan

Direction le Parc Naturel Régional du Morvan, qui, sur la carte, semble promettre de beaux espaces verts. Avec la route, il est déjà tard, nous décidons de nous poser rapidement au park4night du Lac de Saint Agnan - GPS / 47.328602,4.09459.

Il s'agit de l'emplacement de la mise à l'eau des barques de pêcheurs et effectivement ce lac magnifique est à nos pieds. Nous regrettons déjà de ne pas avoir suffisamment de temps à accorder au Morvan, nous reviendrons.

La balade du lendemain matin est topissime, on marche sur des pontons en bois au coeur de la forêt, des lacs, du silence et du calme. On s'arrete bien 1h pour jouer dans l’eau avec le chien, on s'accroche à des cordes dans les arbres comme des enfants, on capture un peu de cette nature au coeur de l'appareil photo.

Si le cadre est dingue, le park4night est prisé des vans et des pécheurs, attention si vous cherchez l'isolement.

#Fin de route & Pampa

Nous avons trainé au Morvan, alors du lendemain il faut rouler un peu plus. En effet, nous avons un Airbnb qui nous attend sagement en Ardèche pour se poser 2/3 jours . On dégotte un park4night de campagne à Beynost à proximité de Lyon. Au milieu des champs, on s'y sent isolé vraiment et c'est top, le coucher de soleil nous offre des couleurs naturelles sublimes.

Pour dormir en pleine Pampa voici le point GPS : 45.8512,498383. Un camping-car ne pourra pas facilement y accéder avec les cailloux. Cet endroit était stratégique en fin d'itinéraire avec un Leclerc et son essence à 1.19/L à proximité et même un Macdo ( oui on a craqué et alors ? )

Il reste environ 3h30 de route pour accéder à notre Airbnb Le Gite des mûres à Banne en Ardèche. Sur la route, les paysages changent, on en profite pour manger au pied du Rhône ou l'on rencontre Bambou et son maitre .

À 15h , nous arrivons à Banne, le village est ensoleillé , on passe sous des arches de pierres, on regarde les oliviers, les figuiers, les cactus et on se perd un peu ...

Heureusement, notre hote Jacky viendra nous chercher pour nous ramener sur le droit chemin ah ah . Le Gite des mures et ses hôtes sont si accueillants, un nid d'une propreté dingue, beau, calme et tout confort sans parler de l'accueil. Les hôtes sont simples, souriants, humains et rassurants.

Une terrasse en hauteur que j'ai adoptée très rapidement pour déjeuner le matin - On se sent à la maison. Et vous savez quoi ? Une bouteille de rosé et une confiture maison nous attendaient dans le frigo. J'ai adoré ce Airbnb, nous avons eu l'occasion de discuter avec nos hôtes avant le départ et c'était tout aussi agréable. Bref, si vous cherchez un Airbnb en Ardèche, dans un beau village, bien localisé avec des hôtes au top : Le Gite des Mures.

# L'Ardèche

Nous avons trois jours et un Airbnb pour nous pencher un peu plus sur L'Ardèche. Nous décidons, tous les matins d'emmener notre copilote préféré en balade avec nous : Notre chien Gipsy. L'aprés midi on en profitera pour tenter des activités sans lui, comme le canoé kayak. Du lundi après cette longue descente en van on a comme une envie de barouder à proximité. C'est comme cela qu'on entreprendra une petite rando les pieds dans l'eau fraiche du Chassezac. Gipsy y apprendra à nager, on y admirera le pont de maison neuve et les poissons dans une eau pure transparente. On mange sur la terrasse du chèvre, du saucisson d'Ardèche avec la confiture de notre agréable hôte.

L'aprés midi direction le village de Banne , j'adore les villages et BINGO un marché nocturne de créateurs et de producteurs à lieu ce soir, mais aussi une vente de vêtements seconde main à la mairie ( ma passion ). Sans notre copilote qui récupérait de sa balade matinale au frais dans le gite, nous avons même découvert une belle exposition des oeuvres s de Marie Christine de Pouzols. Une artiste haute en couleur et si douce qui nous a raconté comment elle réalisé ses oeuvres avec beaucoup de franchise.

On avait bien mérité un resto, au Pti Fort sur la place du marché nocturne et de ses guirlandes lumineuses le canard miel lavande a eu raison de nous. Les vacances : les ruelles de pierres, ce marché, ces odeurs, ce petit savon artisanal au charbon qui me fera craquer, tout ça à 5 min en voiture du Airbnb.

Mardi matin, matiné à Labeaume. Un mélange de nature et de villlage, splendide, mais réputé. Chance pour nous, un petit marché nous permettra de faire nos premières emplettes avec des oeufs bio et un bon poulet fermier. Labeaume et son pont, son eau, ses falaises et les vues de dingue où nous vous recommandons de flaner tot, à 11h le paysage est un peu gâché par une vague de touristes.

Nous sommes, nous aussi des touristes, mais avons beaucoup de difficultés avec certains comportements. Par exemple, les chiens sans laisse qui viennent embêter le votre sur un belvédère très haut et casse tronche, les chaises pliantes fluo sur le bord d'un lac brut et naturel, les panneaux qui indiquent qu'il ne faut pas faire des barrages de cailloux pour laisser l'eau couler et non stagner - Et pourtant, juste devant vous cinq personnes s'attèlent à réaliser le plus gros barrage du monde.

Bref, toujours plus, encore plus, donc Labeaume est à voir de préférence entre 6h et 10h30.

Après midi physique avec une descente du Chassezac en canoé Cévennes Aventures : superbe moment, n'hésitez pas ! Nous avons payé 34€ pour nous deux, sans trop de contraintes, ce qui vous laisse le temps de profiter toute l'aprèm. L'Ardèche et le canoé kayak c'est un mariage à ne rater pour rien au monde : les paysages vous conditionnent à vivre une descente vraiment dingue.

Départ au pont de fert et arrivée à la plage des rapides de Mazet. On commence avec les rapides du Rouchetou, des petites rapides où l'on se retrouve vite bloqués entre deux pierres, car pas beaucoup de profondeur au début du parcours. On avance dans un paysage de forêt. On enchaine sur les Rapides Des Dalles un peu plus mouvementées que les premières qui nous guident vers un paysage à couper le souffle : les plongeoirs naturels. Oui, il est possible de sauter des rochers de 4 à 10 m, Monsieur ne sait pas fait prier.

Enfin, on arrive sur les rapides de l'ile ou nous vous recommandons de passer sur la droite pour une descente rapide et mouvementée où vous allez vous faire photographier. Le paysage change encore et toujours, maintenant on côtoie les falaises. Encore quelques rapides pour arriver sur une plage où il faudra ( encore et toujours ) slalomer entre des touristes agacés des kayaks. Peut importe, la dernière rapide est surprenante, visuellement très discréte elle à réussi à nous faire faire un 360 avec notre canoé, mais il faut dire que nous nous étions mal engagés.

Mercredi matin, balade avec notre copilote d'amour au coeur de la forêt un peu féerique de Paiolive. Un bois rocheux et sauvage où nous vous conseillons de vous garer au parking de L'ours et du Lion pour y découvrir le rocher du même nom. Ce rocher représente très clairement un Ours et un Lion en plein combat, nous avons décidé que c'était le lion qui dominait. Le bois de paiolive est connu pour ses roches en forme d'animaux et sa flore plutôt riche. Un peu plus loin, au parking de Lestong, vous pouvez découvrir une vue splendide lors d'une rando 100% nature ( attention vertige ). Milieu d'aprem, nous réfléchissons déjà à l'itinéraire de retour. On range et lave le Airbnb et ce soir on se refait un petit restaurant familial Les Loups dans la Bergerie à Banne ( bons desserts chocolatés, n'hésitez pas ).

Pour l'itinéraire retour j'ai envie de la faire plus courte, car le retour c'est toujours un peu plus tristounet que l'aller. On décide avant de rentrer de se faire un itinéraire cascades. En aout il faut être prêt à ne pas voir beaucoup d'eau ( bah oui il fait chaud ). Mais nous sommes agréablement surpris par le débit de la cascade de La Beaume. Cette nuit nous décidons de dormir dans ce park4night de pins tordus : GPS / 45.090393,3.896409

On the road again, on remonte direction Le Jura qui nous avait bien marqué avec les Cascades du Hérisson. Nous arrivons tardivement aux cascades et nous ne pourrons pas réaliser la totalité du parcours, mais nous sommes heureux de pouvoir en revoir 3 et en plus à 18h sous la pluie nous sommes seuls au monde. Cette nuit on dormira mouillés et un peu KO juste là : GPS / 46.633202,5.91962 . Il pleut, il fait froid, mais on est apaisés de ces vacances. Alors on se couche au calme et on se lèvera à 5h, car Bison futé voit rouge pour la rentrée des classes.

Avant de rentrer direction le Luxembourg, Mr est fumeur et l'essence à 0.95ct nous permettra de faire encore quelques économies. J'ai envie de rentrer, je dois lancer mon site internet et j'ai encore beaucoup de boulot, mat est un peu fatigué et nous avons fait le plein d'aventures. On décide tout de même de se poser dans un park4night de 12h à 15h et là je découvre que le Luxembourg est magnifique, du moins le park4night va nous surprendre, voici le point GPS/ . Promis on reviendra au Luxembourd pour autre chose que les clopes et l'essence, on pense retourner à Europapark en Allemagne et l'inclure plus poétiquement que cela dans la boucle.

Alors voilà, je suis à Comines, il est 22h51 et j'ai envie de vous dire que c'était une belle expérience. J'ai appris que des vacances en van ce n’est pas ce qu'on te montre dans la pub ridicule de Ralph Lauren. On voit plus de paysages, on est mobile, on est curieux et on s'adapte. Nous avons eu de longues discussions, nous nous sommes remis en question et nous avons compris que nous étions simples, que nous voulions nous contenter de peu et que parfois cette société consumériste à outrance pouvez nous épuiser inutilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.